top of page

Mobilisation du corps sur un plan sportif

Vous avez probablement connu des cas comme celui-ci de chevaux qui ont du mal à mobiliser leur corps sur un plan sportif et ne semblent jamais vraiment tonic, ou compact. C'est ici un très bel exemple avec une chouette évolution en l'espace d'un mois.


La jument a pris du muscle, a le dos qui s'est renforcé, l'encolure dans l'axe du corps, les aplombs sont devenus carrés, et elle a trouvé de la force dans les postérieurs. Son énergie comme son attitude s'en trouvent changées.


Lorsque vous avez l'impression que vos chevaux sont "l'anguille", dites-vous que physiquement, ils ne peuvent pas toujours trouver la rectitude, l'impulsion, et le tonus que vous recherchez, parce que sur un plan myo-squelettique, le corps est soumis à trop de phénomènes de compensations, ce qui conduit à des déséquilibres, des douleurs, et un manque de coordination.


Merci pour votre confiance sur ces cas là également, ou le confort se joint à la performance et le développement de compétences sportives. Lorsque cela devient facile pour les chevaux, c'est qu'ils apprennent naturellement à aimer ça.















0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page